musique françois de roubaix

de françois louchet et gilles loison


françois de roubaix, musicien, cinéaste, plongeur sous-marin, a parcouru sa vie à cent à l’heure.

disparu en 1975 à l’âge de 36 ans d’un accident de plongée, il n’a eu que dix ans pour mettre en musique 400 œuvres audiovisuelles (courts et longs métrages, feuilletons et émissions de télévision, films publicitaires et spectacles vivants).

complet autodidacte, il n’hésitait pas à associer grandes formations orchestrales et instruments inhabituels (sitar, guimbarde, flûte arabe…) pour illustrer «le vieux fusil», «la scoumoune», «les aventuriers» ou encore «chapi chapo».

pour le cinéma et la télévision, il fut précurseur en utilisant le synthétiseur et la technique du re-recording (enregistrement en multipistes) jusque-là réservée à l’univers de la variété.

le jazz, les ami(e)s et la mer avaient une grande importance dans sa vie. alain delon, robert enrico, josé giovanni, claude bolling, jacques higelin, nicoletta, gilles dreu ou encore le commandant cousteau ont croisé sa route.

une trentaine d’années après la disparition du compositeur, françois louchet, photographe portraitiste et reporter normand, a eu envie d’aller à la rencontre de ceux qui avaient connu, aimé et travaillé avec françois de roubaix.

les amis musiciens, metteurs en scène, chanteurs, danseurs ou comédiens ont ainsi offert une parcelle de leur intimité pour raviver le souvenir d’un homme au sourire charmeur, à la joie communicative et à l’énergie inépuisable.

pour compléter le regard, françois louchet a également rendu visite à une génération de fans qui contribuent à pérenniser l’œuvre du musicien.

le lien entre les personnalités sera symbolisé par le carton d’un générique de film mis en musique par françois de roubaix.


quelques pages…

videos

MFDR impression du livre par Gilles Loison sur une musique de François de Roubaix

expo MFDR médiathèque de Honfleur ITV de François Louchet et Gilles loison par Antoine Crevon