une photo, ça se paie !


une photo, ça se paie !

l’ADAGP a lancé une campagne de sensibilisation de défense des droits des photographes et des artistes en général.

sous ce titre un peu provoc, se cache une réalité non moins provoc… combien de fois ai-je entendu l’argument béton des gens qui ne veulent pas payer : “mais cela vous fera de la publicité !” la belle affaire…

la dernière fois, c’était il y a 4 ou 5 ans quand une asso cherchait des candidats à l’exécution pour son nouveau festival de photographies en plein air à Honfleur. les organisateurs prenaient en charge les tirages (ça c’est le minimum), mais ils devenaient les propriétaires des tirages qu’ils pouvaient prêter ou louer après le festival et cela sans qu’aucune rémunération n’ait été prévue pour les auteurs. ces derniers étaient généreusement conviés au pot de vernissage. “mais cela vous fera de la publicité” m’avait répondu l’organisateur quand je lui ai fait part de mon refus catégorique de participer à cette mascarade ! il semblait étonné que je doive payer mon loyer et mes cotisations sociales avec mon travail de photographe…

beaucoup pensent que la photographie est une danseuse, elle l’est pour pas mal de photographes amateurs qui “jouent” au pro tout en exerçant une autre activité plus rémunératrice… et se laissent tenter par des publications institutionnelles non rémunérées puisque sans immatriculation officielle. de ce côté et depuis quelques temps, les choses s’améliorent car les factures doivent comporter obligatoirement un siret, enfin !

depuis quelques années, 75 % des photographes pro sont obligés de recourir à une seconde activité afin de finir le mois. n’y aurait-t-il pas une relation de cause à effet ?…

indépendamment de la qualité des photos, lorsqu’il n’y a pas de siret ou siren sur les sites, vous avez affaire à un photographe amateur, cela peut induire une certaine confusion auprès des demandeurs d’images qui s’en accomodent aussi, mais voilà personne ne va chercher son pain sans le payer en invoquant le fait de faire de la pub au boulanger, cqfd !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.